Accueil > Communiqués de presse > Quand les femmes font pétiller les champagnes

Quand les femmes font pétiller les champagnes

samedi 4 novembre 2017, par TR

Quelle est douce et étincelante la belle saison automnale, avec ses vendanges, son pressurage... et l’annonce des fêtes de fin d’année durant lesquelles des millions de bouteilles de champagne seront sabrées à travers le monde ! De la terre à la coupe, le champagne réunit les hommes... et les femmes !

En 2014, sept vigneronnes champenoises décident de s’unir pour porter haut les couleurs de leur métier et de leurs champagnes. À travers leur association Les Fa’Bulleuses, elles ont à cœur de faire connaître et reconnaître leur passion et leur savoir-faire grâce à des projets innovants, toujours pétillants...

Les Fa’Bulleuses, les drôles de dames du Champagne
Depuis sa création en 2014, l’association Les Fa’Bulleuses de Champagne ne manque pas de peps pour apporter au monde des champagnes la touche de poésie, d’originalité et de dynamisme qui caractérisent ses sept vigneronnes champenoises.

Delphine Brulez a rejoint récemment les Fa’Bulleuses. Elle élabore avec fierté des champagnes venant d’un magnifique terroir, choisi par son arrière-grand-mère, Louise Brison, il y a plus de 100 ans. Delphine a beaucoup appris de son père sur les motivations qui ont poussé ses aïeux à s’installer sur les terres de l’Aube et sur la volonté de faire naître un champagne qui ne respectait pas les codes. En élaborant les champagnes Louise Brison, elle construit un pont entre le passé et le futur, en espérant que cela traverse les générations.

Soufflant un vent de fraîcheur sur l’appellation Champenoise, Les Fa’Bulleuses se sont par ailleurs données pour missions de :

  • Transmettre la culture du vin par l’éducation, l’information et la pédagogie de la consommation ;
  • Regrouper les femmes impliquées professionnellement dans la production des vins de Champagne ;
  • Favoriser entre vigneronnes les échanges d’informations techniques, commerciales et générales concernant la vigne et le vin en Champagne ;
  • Promouvoir leurs champagnes, leur région et leurs savoir-faire ;
  • Développer une réflexion globale sur le présent et l’avenir de leur activité viti-vinicole ;
  • Partager et transmettre leurs expériences et bonnes pratiques ;
  • Faire et se faire plaisir en partageant de bons moments lors d’événements organisés.

Coup de cœur pour le Fa’Bullous seat, une idée cadeau originale !
Un seau à champagne permettant de rafraîchir les sept cuvées des Fa’Bulleuses, qui se transforme en un tabouret original : c’est le Fa’Bullous Seat !

Ce coffret novateur, made in France, permet de découvrir 7 cuvées, brut ou rosé, des Fa’Bulleuses. Après dégustation, le seau à champagne se pare d’un coussin fait main, conçu par un artisan tapissier-décorateur champenois, pour devenir un tabouret original, haut en couleurs.

Élégant et féminin, fleuri et coloré, le Fa’Bullous Seat est une véritable invitation aux plaisirs de la dégustation ! Mais, attention, il est édité en série limitée...

A venir, de nouveaux projets pétillants !
Portées par leur passion, leur énergie et la synergie de leur association, les Fa’Bulleuses ne manquent ni de créativité, ni d’audace pour imaginer des projets originaux pour partager et mettre en valeur le fruit de leur métier.

L’oenotourisme champenois au féminin...

A travers la création d’une carte géographique et ludique, les voyageurs pourront rencontrer sur 1 ou plusieurs jours les 7 fa’bulleuses.

Ce circuit met en avant la singularité et la complémentarité de chacune d’entre elle (terroirs, cuvées, spécificités de chacune ...).

Il est destiné aussi bien aux particuliers en quête de nouveautés, qu’aux professionnels qui gagneront du temps sur leur organisation, leurs trajets. Il sert également la coordination entre les différentes exploitations.

Ce projet sera mis en service au printemps 2018.

Susciter les vocations...

L’objectif de ce projet est la transmission du savoir-faire des Fa’Bulleuses aux plus petits.

A travers des ateliers organoleptiques (éveils des sens), le but est de sensibiliser les enfants au patrimoine, à la culture de la vigne et du vin. Parmi les actions mises en place, sont comprises :

  • l’accueil des enfants pendant les vendanges,
  • des dégustations des jus de raisin et aperçu des différentes qualités en fonction du pressurage,
  • des ateliers sur la distinction des différents cépages,
  • des ateliers de sensibilisation au respect de la nature et à son impact sur la qualité du jus.

Zoom sur les 7 Fa’Bulleuses, sept personnalités pour sept parcours différents
Hélène, passe d’abord cinq ans à vinifier dans l’hémisphère sud : Afrique du Sud près de Stellenbosch, Australie dans la Barossa Valley, Mexique en Baja California, Nouvelle-Zélande près de Martinborough et Etats-Unis dans la Napa valley. Elle passe ensuite quinze ans à commercialiser des vins du Languedoc-Roussillon à Paris puis se consacre désormais à l’élaboration du Champagne Beaugrand à Montgueux (colline isolée du reste de la Champagne près de Troyes.)

Laureen Baillette, viticultrice à Trois-Puits, dont le vignoble est situé sur la Montagne de Reims, travaille depuis sept ans sur le domaine familial aux côtés de sa mère, Marie-France et sous l’œil bienveillant de sa sœur Justine. Le Champagne Baillette-Prudhomme est une véritable histoire de femmes où s’entremêlent amour et passion du champagne !

Mathilde Bonnevie, du même nom que le Champagne Bonnevie Bocart à Billy-le-Grand, fait partie de la 4ème génération d’une famille de Vignerons Indépendants. Revenue depuis deux ans sur l’exploitation de ses parents, elle souhaite perpétuer la tradition familiale tout en lui apportant un souffle de jeunesse.

Sophie Milesi travaille depuis 3 ans sur l’exploitation familiale Champagne Guy Méa, située à Louvois, un petit village de la Montagne de Reims. Cinquième génération de la Maison Méa, c’est à son tour d’apporter une pierre à l’édifice et de perpétuer le savoir-faire champenois. Elle réalise enfin son rêve de petite fille : « Quand je serai grande, je serai Champagneuse ! ».

Claire Blin est exploitante du Champagne Mary Sessile, à Treslon. Issue d’une longue lignée de vignerons champenois dont deux femmes, Cécile et Marie, Claire commence à vinifier en 2005, année de création de leur centre de pressurage. Elle se lance ainsi dans la création de cuvées de mono-cépages, mono-cru et personnalisées.

Charlotte De Sousa dont l’exploitation Champagne De Sousa se trouve à Avize suit des études au lycée viticole d’Avize et effectue plusieurs stages à l’étranger dans le domaine du commerce des vins. Un Master obtenu à l’Office International du Vin lui a permis de faire le tour du monde des régions viticoles ! De retour au domaine familial, elle épaule ses parents depuis août 2011 et s’occupe du commerce, des dégustations et des vinifications.

Delphine Brulez représente aujourd’hui la quatrième génération de viticulture de sa famille en élaborant les champagnes Louise Brison à Noé Les Mallets. Elle rend hommage, par son travail, à son arrière-grand-mère qui a cultivé cette terre avant elle. Elle s’inscrit dans la continuité de ses aïeux qui ont fait naître un champagne unique et singulier.

Nous avons voulu rendre hommage à nos soutiens indéfectibles, ceux grâce à qui nous sommes Fa’Bulleuses !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.