Accueil > Communiqués de presse > IZIpass dévoile son étude sur le digital au restaurant

IZIpass dévoile son étude sur le digital au restaurant

dimanche 29 janvier 2017, par TR

A l’occasion du Sirha et de la soirée « Off » organisée par IZIpass à Lyon, nous dévoilons les résultats d’une étude sans précédent sur les usages du digital au restaurant. Cette étude a été réalisée entre le 10 décembre 2016 et le 10 janvier 2017 auprès d’un panel de 390 personnes utilisatrices des services Izipasspro, pour le compte des restaurateurs clients de la solution digitale.

La révolution digitale est en marche
« La Révolution Numérique » transforme quasiment tous les secteurs d’activité dans leur quotidien. Après l’ère de la tablette ou du smartphone des années 2000, nous voilà dans l’ère de la Data et même de la Big Data. Au carrefour de la consommation, la restauration hors domicile est massivement concernée par ces évolutions.

En quelques années, les clients ont largement adopté ces outils numériques. Comme le montrent les résultats de cette étude, désormais, 85% des consommateurs recherchent des informations sur internet avant de se rendre au restaurant. Ils sont plus d’un sur deux à avoir commandé en ligne en 2016, que ce soit sur les sites des restaurateurs ou via des plateformes telles que Foodora, Deliveroo ou Uber Eat. Enfin, ce sont également 48% des consommateurs qui réservent en ligne.

C’est incontestable : les consommateurs utilisent le numérique. Le parcours client a évolué, il n’a plus lieu dans le restaurant uniquement. L’expérience client commence sur Internet, lors de la recherche d’un établissement et continue après la visite au restaurant, grâce aux outils de relance commerciale ou de mesure de la satisfaction.

La commande en ligne : véritable opportunité pour les restaurateurs
La commande en ligne a boosté la transformation numérique des restaurants. Que ce soit en livraison ou en click & collect, le phénomène a pris une ampleur considérable, depuis un peu plus d’un an. Une tendance de consommation de masse donc puisque 58% des personnes interrogées affirment avoir commandé en ligne en 2016. Une hausse de la consommation significative, mais qui reste encore très cantonnée au marché de la livraison, principalement le soir (plus de détails dans l’étude complète à télécharger sur le site izipass.pro ou le lien ci-dessous).

Les intermédiaires du digital
L’étude montre également que les restaurateurs ne sont pas maîtres de ces outils, ils dépendent encore beaucoup d’intermédiaires, comme les plateformes de commande en ligne ou les sites spécialisés dans la réservation en ligne. Lorsqu’un client recherche des informations sur un restaurant, il passe principalement par les sites spécialisés comme LaFourchette ou Tripadvisor, qui offrent non seulement des services de réservation en ligne, mais également les menus, des avis clients et des photos des établissements. L’enjeu est important pour les professionnels qui doivent maintenant s’équiper de plus en plus afin de maîtriser non seulement leur image, mais surtout les données clients qui transitent via ces services en ligne.

Les enjeux de la Data
La numérisation est en route, qu’on le veuille ou non, avec à son service pléthore d’outils qui génèrent de la donnée. Aujourd’hui, ce sont encore majoritairement ces intermédiaires du digital, les « big players », qui détiennent la data des restaurateurs. Or, c’est bien cette donnée qui a de la valeur et qui, bien comprise et bien utilisée, ouvre des portes incroyables en terme de gains potentiels pour les restaurateurs. La prochaine étape de la « digitalisation » est bien la maîtrise et l’exploitation des données, en particulier, ce que nous avons appelé chez IziPass la « Small Data ». La donnée locale, issue principalement du point de vente, est une ressource précieuse pour qui veut fidéliser au mieux sa clientèle et développer son business.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.